Le Blog des Fondateurs

LES CONS OSENT TOUT


09-PRAIRIAL

Olivier Ravanello est éditorialiste sur iTélé chargé de l’étranger. Déjà connu pour ses approximations, raccourcis et caricatures, il a pulvérisé son record personnel. Ce 16 Mars 2016, à propos de la barbarie de Daech, il établit une série d’équivalences ahurissantes. Ainsi il assimile Daech à la Révolution française. Il explique que la Terreur de la Révolution Française et la Terreur de Daech sont en fait une même chose. Il établit un parallèle entre le traitement de la religion catholique par la Révolution et le traitement des autres religions que l’Islam par Daech. Il assimile l’utilisation de certaines églises pendant la Révolution à la destruction des monuments religieux et autres par Daech. Enfin, et c’est le plus atterrant de ses faits d’armes, Al Baghdadi est pour lui un nouveau Robespierre.

Les hommes de la Révolution, les Conventionnels fondateurs de la République, ont été habitués de leur vivant et depuis leur mort à être victimes des calomnies les plus grotesques et les plus invraisemblables. Mais là, il faut reconnaître à Ravanello une réelle performance.

Faut-il vraiment chercher à démontrer l’ineptie, point par point, de ces parallèles ? Non, car il faut aller à l’essentiel. Disons seulement que la Terreur révolutionnaire, aux excès condamnables, s’est imposée afin de neutraliser les ennemis supposés, prêtres réfractaires et nobles notamment, arrêtés en vertu de la Loi des Suspects, et ce afin que le million de soldats mobilisés pour repousser l’invasion ne craigne plus de nouvelles trahisons. Quel rapport avec la Terreur de Daech, aveugle, sanguinaire, sournoise, injustifiable ? Quel rapport avec sa barbarie ultra médiatisée?

Qu’on le veuille ou non, la démocratie moderne prend sa source dans la Première République. La Révolution française est perçue dans le monde entier comme porteuse d’immenses progrès pour l’humanité. Le suffrage universel (août 1792), la laïcité (février 1795) et l’abolition de l’esclavage (février 1794) par exemple expliquent pourquoi.

Quel rapport avec Daech dont on ne sache pas qu’un quelconque responsable ait été élu ? Quel rapport avec Daech qui rétablit l’esclavage et impose une forme de religion ultra rétrograde ? Quel rapport avec Daech à côté de qui le Moyen Age apparaît comme un havre de justice et de paix ?
Al Baghdadi et Robespierre, même combat ? Tant de bêtise et d’ignorance afflige. Ravanello est-il conscient de sa responsabilité ?
Si vraiment les cons osent tout, comme disait Michal Audiard, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Olivier Ravanello n’est pas timide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>